mardi 24 août 2010

PALMANEM & OSTRINIL, 100% naturel pour traiter les palmiers : Agathe News Lignan sur Orb

PALMANEM & OSTRINIL, 100% naturel pour traiter les palmiers : Agathe News Lignan sur Orb

Le papillon est en Agde , j'en ai chez moi ... aout 2010 ...
Le paysandisia archon, papillon palmivore et le charaçon rouge ont provoqué la mort de 25 000 palmiers en Languedoc-Roussillon, et tout particulièrement dans l'Hérault. Comment s'y prendre pour lutter contre ses ravageurs ? Tout naturellement en utilisant des produits respectueux de l'environnement : PALMANEM (des Laboratoires Koppert biological System) vient d'arriver sur le marché .
OUF...
Pour lutter efficacement contre les larves de Paysandisia archon et Rhyncophorus ferrugineus, les terribles ravageurs des palmiers, Koppert lance Palmanem. A base du nématode Steinernema carpocapsae, un ver microscopique mais néanmoins fort redoutable, Palmanem offre une solution simple, efficace et respectueuse de l’Environnement.

2013  mes Palmier survivent, ça me coute cher ... l'année dernière j'ai même attrapé une de ces papillons ...  mais pour tout arranger voila un article dans le midi libre le 06 01 2013 ...
LE CHARANCON ROUGE  TROIS FOIS PLUS DESTRUCTEUR !!!
super non ?... 

voila les bêtes ...   et un site qui leur est concernés ...  http://www.charancon.com/
 repéré à montpellier, palavas ...
Quels traitements ?
Depuis 2010, ce ravageur fait l’objet d’un arrêté du ministère de l’Agriculture qui rend la lutte obligatoire. Deux traitements chimiques, dont un biologique, sont autorisés. Le problème, c’est que le charançon vole de palmier en palmier jusqu’à 7 km et longtemps. Son activité s’étend d’avril à octobre.
Du coup, le traitement, à confier à un professionnel (1), sera long. À la pointe, le département du Var, expérimente toutefois une autre méthode : l’endothérapie, l’injection d’un produit, censé être plus efficace. Sauvons nos palmiers, estime le traitement "de 60 à 100 € par arbre". Ultime possibilité : couper la tête du palmier en "espérant qu’il reparte".
Même si le palmier n’est pas endémique de nos régions, "il fait partie de son patrimoine, note Nicolas André. La question est de savoir si on veut le garder ?"
 l'article dans le midi libre

aout 2013  une maniere radical pour se debarasser du papillon des palmiers:
 le pistolet voir ici



 119 000 € au Cap d’Agde détail ICI