jeudi 19 septembre 2013

le viager complément de pension caisse des dépôts

 le viager  complément de pension pour les personne âgées propriétaires de leur logement sous forme de rente ou autres avec garanti de banques ou de la caisse des dépôts. Une panacée ? 


10 2016 nouvelle article dans challenge

Dans l'immobilier, le viager a de beaux jours devant lui
mais rien de neuf ...
sauf la demande réel des babyboomer ... et des promesse faites pas les politiques ...

Ceux qui détiennent un bien immobilier (c’est-à-dire 70 % des 60- 74 ans) peuvent ( pourraient ? ) dégager un capital ou une rente qui soulage leur budget.

voir la copie de l'article en bas de page


................................................


Immobilier: pour relancer le viager, la Caisse des dépôts planche sur un fonds - Challenges
Actualités sur le viager 2013
et voila a nouveau sur le tapis le viager et l'état, il y a quelques année c'est les banques et le credit Foncier  qui devaient  relance les viager sous forme de prêts au retraités ... le systeme a fait long feux... il me semble ... a moins que...  voir dans challenge
 A lire : Comment vendre en viager à des institutionnels
en fait cela existe encore ... c est les pret viager hytpothécaire     mais qu'est ce en pratique ? ....

Donc a nouveau l'état pense au viager pour les vieux !!! en fait je pense que c'est une tres bonne idée.
Et oui nombreux sont les retraité sans descendance ... j'en fait parti .... et voila une solution pour mettre du beurre dans les épinards.

 "La Caisse des dépôts et consignation, le bras financier de l'Etat, réfléchit à la création d'un fonds viager qu'il mettrait en place avec sa filiale CNP Assurances c'est ce qui ce dit sur les médias ce mercredi 18 septembre 2013. L'objectif: booster le marché du viager ... "

La rentabilité est de 5,7% brut pour certain investisseur dans le viager ...il y a un filon c'est sur ... si la caisse accepte d'investir a des condition acceptable pour l'ensemble des partis, dure dure avec un système de fonctionnaire ...  dommage car le rapport devrait etre bon sur une grande echelle ... le fameux lissage des risques ... pour un particulier : un produit achete en viager = risque ... souvenir de la mère Jeanne Calment ...   son notaire lui avait acheter en viager .... mal lui en a pris

la personne ayant vécu le plus longtemps au monde !!!  un "Gag" incroyable !!! 
Pour en revenir au sujet pour la caisse des dépots cela serait impossible ...  c'est statistique .... donc un bon placement pour la communauté Française et une bonne solution pour mieux vivre sa retraite ...

Hélas cela ne se fera pas, trop de lourdeur ... le temps qu'ils réfléchissent on sera déjà mort ... et Hollande ne sera plus qu'un lointain souvenir ....

Reste donc les privés comme cite dans l'article de Challenge mais il date de Aout 2012 on est en septembre 2013 , 
je cite :
"
Chaque fonds est composé de centaines de biens afin de limiter les risques pour les investisseurs. Et les résultats sont là. La rentabilité est de 5,7% brut, soit une "performance qui dépasse celle de l’immobilier classique" explique Eric Guillaume, le directeur de Koésion. Elle s’explique simplement: les biens sont entretenus, il n’y a pas besoin de travaux. De plus, comme ils sont occupés par le vendeur jusqu’à son décès, l'acquéreur s'épargne le risque d'une vacance locative. La revente des biens intervenant 15 à 20 ans après leur acquisition, les éventuels mouvements du marché seront lissés.
Ce fonds intéresse aujourd’hui des caisses de retraite, de par sa performance mais aussi parce qu’il participe au maintien des personnes âgées à leur domicile. Koesion cherche toujours des investisseurs afin de créer de nouveaux fonds. Il devrait d’ailleurs s’ouvrir davantage. Un FCP va être commercialisée à la rentrée par un important réseau de CGPI (Conseillers en gestion de patrimoine indépendants, NDLR) et devrait permettre au grand public d’y investir à son tour."
 Koésion Foncier SAS a été créé par des gestionnaires de caisse de retraite qui met en lien des fonds d’investissement et des vendeurs retraités. Le vendeur pourra recevoir une partie en capital qu’il utilisera comme bon lui semble et une partie qu’il convertira en rente viagère auprès d’un assureur partenaire de Koésion


Eric GUILLAUME

DG COREMIMMO-UMR, Pdt Le viager mutualisé Koésion, DG Virage-Viager

PARIS|France
  • Poste actuel :UMR Corem, Directeur Général de Coremimmo
  • Poste précédent :Virage-Viager, DG
Une expérience de DG dans domaines variés... Une compétence stratégique de Groupes... Une expertise Fonds investissement ISR "Viager mutualisé assuranciel", labellisé par Pôle Finance Innovation Une capacité d animation d'équipes variées (commercial, communication, gestionnaires, tourisme, person...

 capitaux aux fonds Kinvest,
opérations commerciales de Virage-Viager
 Des services orientés vers le mieux vivre des retraités seront mis en place dans le courant de l'année 2013 : Virage-Viager Services (assistance conseil, aide et maintien à domicile, services à la personne) et Virage-Viager Loisirs.
 Virage-Viager SAS Tour Montparnasse, 33 avenue du Maine 75015 Paris RCS Paris 521 440 701 , 
société au capital de 63 160 € 
Téléphone : + 33 1 44 10 40 75


Coremimmo : un viager immobilier rénové imaginé par l’Union mutualiste retraite (UMR)
En avril 2012, l’Union mutualiste retraite (UMR) lançait une offre à destination de ses sociétaires retraités propriétaires de leur logement. Douze mois plus tard, force est de constater que ce « viager mutualisé », censée permettre aux souscripteurs depercevoir un capital tout en restant dans leur domicile, a rencontré un vif succès auprès des adhérents de l’UMR.
DÉJÀ UNE CINQUANTAINE D'ACQUISITIONS
En un an, l’outil d’investissement dédié à ce dispositif et baptiséCoremimmo SCI a ainsi procédé à une cinquantaine d’acquisitions pour15 M€ en valeur de marché immobilier. Et selon l’UMR, une centaine d’autres d’acquisitions seraient en cours, dans toute la France (Grand Nord, Est, Paca, Ouest). « Le dispositif Coremimmo correspond bien aux attentes actuelles des familles. Il tendra sans doute, grâce à la sécurité qu’il procure à ses souscripteurs, à prendre le pas sur la formule "historique " du viager de gré à gré », constate dans un communiqué Eric Guillaume, directeur général de Coremimmo.
..............................................................................................

COREMIMMO GESTION SAS

ActivitéAgences immobilières
6831Z
CatégorieImmobilier
Siège social3 Square Max Hymans 
75748 PARIS CEDEX 15
SIRET75088899200013
RCSParis B 750 888 992
Capital social500.000,00 EURO
Immatriculation11-04-2012
...........................................

SCI COREMIMMO


ActivitéLocation de terrains et d'autres biens immobiliers
6820B
CatégorieImmobilier
Siège social3 Square Max Hymans 
75015 PARIS
Forme juridiqueSociété civile

SIRET75092788100011
RCSParis D 750 927 881
Capital social10.000.000,00 EURO
Immatriculation13-04-2012
 COREMIMMO : LES AVANTAGES DU VIAGER MUTUALISÉ

Une transaction sécurisée : l’achat du bien se solde par le versement au comptant d’un capital. Le vendeur dispose immédiatement de la totalité du prix de vente au lieu d’une rente comme dans le viager classique (pas de risque d’impayés). L’absence de frais d’agence de dossier offre au vendeur un gain net de 5 à 8% du montant de la transaction.
Une relation plus sereine entre vendeur et acheteur : l’Union Mutualiste Retraite et d’intermédiaire entre les 2 parties et s’occupe de la gestion de chaque dossier.


VIAGER MUTUALISÉ : 5 MILLIONS D’EUROS EN VALEUR DE MARCHÉ IMMOBILIER POUR COREMIMMO avril 2013.
Lancé en avril 2012 par l’Union Mutualiste Retraite, Coremimmo, solution de viager mutualisé, est une innovation sociale au profit des retraités propriétaires.
 Ce viager mutualisé permet aux sociétaires retraités de Corem de vendre leur bien immobilier avec réserve de droit d'usage et d'habitation durant toute leur vie, en contrepartie du paiement comptant de la totalité du prix du bien après déduction du droit d'usage. L'UMR devient ainsi l'acquéreur unique du bien immobilier, avec l'objectif de le revendre, tandis que le vendeur devient locataire à titre gratuit jusqu'à sa mort ou son départ. Elle a créé pour ce faire deux structures : une SCI dotée d'un capital initial de 40 millions d'euros  qui devrait permettre l'acquisition de 150 à 200 logements et une structure de gestion.

40 ou 10  millions d'euros comme noté au dessus ? ....

  Il ne s'agit pas d'un usufruit classique puisque le vendeur ne peut pas louer le bien mais doit l'occuper.
 'UMR pourra offrir une sortie en rente viagère, mais pas au-delà de 75 ans
  la proposition de prix sera fixée sur la base d'une expertise indépendante réalisée par Paris Notaires Services
 De cette valeur sera ensuite déduit le droit d'usage et d'habitation calculé notamment à partir de l'espérance de vie du vendeur

 Ses créateurs insistent sur la vocation sociale et éthique de cette offre, l'objectif de rendement se situant entre 4 et 4,5%. « Il s'agit d'apporter une réponse aux besoins sans faire perdre d'argent au retraités, donc avec un rendement raisonnable », précise Eric Guillaume, en charge de la société Coremimmo gestion.

 paiement comptant de la totalité du prix du bien après déduction du droit d'usage.

 De cette valeur sera ensuite déduit le droit d'usage et d'habitation calculé notamment à partir de l'espérance de vie du vendeur.
 La déduction du loyer escompté sera ainsi de 2,5% de la valeur du bien.                  ????????



***************************** 


Pas mal de questions en suspend ... l'évaluation ... la déduction ...
que reste-t-il net ?  ....
Prise en charges des travaux ?...
Le terme "offre éthique" ?... 
Dommage le vendeur doit occuper mais ne peux pas louer ...  dommage pour les résidences secondaires ...
Remboursement des loyers précomptés,  valeur connu a la signature ?... ou c'est la surprise ? 
Les fonds sont il la ?...  pour l'achat en nombre ... et sans trop de sélections ...
Pas de frais de dossier, pas de frais d'agence ... bien ...
Diagnostiques a charge du vendeur ok ... normal ...


Mais pourquoi pas ?... 

--------------------------------------------------------------------------
des chiffres sur le viager :
plus de 12.000 biens cherchent à vendre en viager
Les notaires signent en moyenne 5.000 transactions de ce type par an.
solde reste + de 7000 bien a la traine ...

quelques liens :
Sur le site service public
ce qu'il faut savoir sur le viager

revue challenge
 viager-mode-d-emploi

viager caisse, viager depot,viager consignation,viager nouveau,viager comment faire, viager mode d'emploi,viager actualités,du nouveau pour le viager, 2013 le viager,

2007 :
Un coup d'épée dans l'eau ! C'est l'image qui semble résumer au mieux la réforme de l'hypothèque de mars 2006.
Difficile pour le Crédit Foncier de tirer aujourd'hui un bilan provisoire alors même que son volontarisme et son dynamisme tranchent avec l'atonie du marché. Ses concurrents ne semblent pas décidés à sortir des produits « hypothèques ». Il faut dire que l'empressement des pouvoirs publics semble avoir fait long feu. Sans réelle volonté politique de relancer la machine, le prêt viager et l'hypothèque rechargeable pourraient mourir de leur belle mort.

******************************

10 2016 nouvelle article dans challenge

Dans l'immobilier, le viager a de beaux jours devant lui
copie de l'article :
C’est une révolution pour les viagers : « L’acquéreur n’a plus intérêt à la mort de son vendeur. » Amaury de Calonne, fondateur de Monetivia, explique que son offre, lancée le 11 octobre en collaboration avec Allianz, permet aux seniors de vivre chez eux en récupérant un capital pour leurs vieux jours sans que l’acheteur du logement trépigne, comme dans le film Le Viager… La technique consiste à vendre la nue-propriété à un acquéreur (à prix décoté), et à laisser l’usufruit au vendeur. Si l’occupant meurt prématurément, l’acquéreur paie une surprime à ses héritiers. S’il vit très longtemps, l’assureur Allianz indemnise le nupropriétaire. Une formule qui permet d’en finir avec « l’effet Jeanne Calment ». L’ancienne doyenne des Français a touché une rente jusqu’à 122 ans. Son logement a été payé deux fois son prix.

Avec quelque 5 000 transactions par an, le viager pèse moins d’1 % des ventes immobilières dans l’ancien. Et pourtant, ce marché microscopique suscite de plus en plus d’intérêt. « Il est en croissance de 6 % par an », affirme Stanley Nahon, directeur général de Renée Costes Viager. A tel point que plusieurs family offices, chargés de gérer le patrimoine des grandes familles, ont commencé à investir. Et qu’un fonds spécialisé, créé il y a deux ans sous l’impulsion de la Caisse des dépôts, a déjà réuni une dizaine d’institutionnels : Groupama, Crédit mutuel, CNP, Maif, Ircantec… Il a collecté 150 millions d’euros, et l’assiduité au comité d’investissement est de 100 % ! « Il y a un côté expérimental, commente Marc Bertrand, responsable du fonds géré par La Française REM. Ils sont aussi attirés par la rentabilité espérée, autour de 4 % par an. » Bien supérieure au 0,18 % offert actuellement par les emprunts d’Etat…

Mais si le viager et ses dérivés (comme le démembrement entre nue-propriété et usufruit) progressent, c’est surtout parce qu’ils répondent, pour les vendeurs, à une réelle nécessité.

 Les premiers babyboomeurs ont 70 ans cette année, les retraités sont de plus en plus nombreux. Avec des pensions qui stagnent et des soins médicaux de moins en moins remboursés, leurs fins de mois sont parfois difficiles, et le risque de dépendance les effraie. 

Ceux qui détiennent un bien immobilier (c’est-à-dire 70 % des 60- 74 ans) peuvent dégager un capital ou une rente qui soulage leur budget. 

Car le financement de la dépendance, qui devait être le « cinquième pilier » de la Sécurité sociale promis par Nicolas Sarkozy, est encore essentiellement privé. Heureusement, pour combler le manque, il y a la France des propriétaires et l’ingénierie financière.



**************************

lien court de cette page et QrCode

https://goo.gl/QZw3Wc